Logement étudiant : quels sont les documents dont vous avez besoin ?

Partagez

logement, etudiant, documents

Si vous ou vos enfants cherchez un logement étudiant, mieux vaut préparer le terrain à l'avance. Chaque année, des milliers d'étudiants cherchent un nouveau toit et les places sont vite prises... Pour éviter les mauvaises surprises, il faut connaître les documents qui peuvent vous être demandés pour obtenir une location, dans un studio comme dans une résidence étudiante.

Louer un logement étudiant, c'est aussi préparer un dossier de location lourd et complexe. Quels papiers dois-je fournir ? Que doit faire la personne ou le parent qui se porte caution pour moi ? Y-a-t-il des documents que je ne dois pas transmettre au bailleur ? Autant de questions qui mettent les étudiants dans une situation difficile, en particulier si c'est la première fois qu'ils doivent vivre dans leur propre logement.

Mais alors quels sont les documents indispensables à fournir ? « En réalité, il n'y a pas une liste prédéterminée de documents à fournir obligatoirement. Il s'agit le plus souvent des habitudes des agences immobilières, qui demandent de multiples informations pour s'assurer de la viabilité du locataire. Cette pratique s'est développée ensuite chez les bailleurs individuels et autres », explique-t-on à l'Agence départementale d'information sur le logement à Paris (Adil 75).

Les papiers qui vous seront demandés

Pour autant, de nombreux documents sont demandés pratiquement à chaque fois par les bailleurs. Au-delà des évidences, comme la photocopie des papiers d'identité du locataire et de sa caution, certains documents sont devenus de grands classiques des dossiers de location. Ainsi, vous pouvez déjà sortir les trois dernières feuilles de paie de la personne se portant caution pour l'étudiant. De même, pensez également au justificatif de domicile du garant ainsi qu'une feuille d'imposition. Le bailleur peut même demander à voir un avis de taxe foncière (qui peut servir de justificatif de domicile) ou d'impôts locaux, si le garant est propriétaire de son habitation. Enfin, il sera demandé au garant de fournir son relevé d'identité bancaire ou RIB.

D'autres documents peuvent être demandés avant de signer le bail. Ainsi, une photocopie de la carte d'étudiant ou d'un certificat de scolarité peut être exigée. De même, le bailleur peut demander au garant de fournir une attestation de son employeur. Le cas échéant, il peut aussi réclamer les quittances de loyer de votre précédente location.

Les documents que vous n'avez pas à fournir

En revanche, vous n'avez pas à donner au bailleur tous les documents vous concernant. Ainsi, même s'il en fait la demande, il lui est interdit d'exiger un dossier médical ou un extrait de casier judiciaire par exemple. De même, vous n'avez pas à fournir de relevés de compte bancaire. Il est également interdit de demander un chèque de réservation ou toute autre forme de paiement anticipé effectué avant la conclusion du bail.

Enfin, sachez que vous n'êtes pas obligés par la loi de fournir une autorisation de prélèvement automatique pour le paiement du loyer. En ce qui concerne l'assurance, un bailleur ne peut pas vous contraindre à souscrire un contrat d'assurance habitation auprès d'une compagnie précise.

Pour en savoir plus sur la location étudiante, retrouvez notre dossier sur la colocation ainsi que notre article sur le budget à prévoir en fonction de votre ville de résidence.

 

Réseaux Sociaux