La baisse des taux des crédits immobiliers se confirme selon Cafpi

Partagez

Immobilier, cafpi, taux

Cafpi, le courtier en prêts immobiliers, observe que la décrue des taux de crédit immobilier se poursuit grâce à la baisse du taux de l'obligation à 10 ans de l'Etat français mais également en raison de la diminution du taux interbancaire, l'Euribor. Selon le courtier, les banques en profitent pour ajuster leurs barèmes à la baisse, cet ajustement oscillant entre 0,05 et 0,10 %.

Actuellement, les acquéreurs peuvent se financer avec des emprunts moyens de 3,75 % sur 15 ans, à 4 % sur 20 ans et à 4,25 % sur 25 ans. « Sur les durées de 15 et 20 ans, les taux sont en légère baisse. En revanche, sur 25 ans, le taux ne bouge pas », précise-t-on chez Cafpi.

Pourquoi cette tendance baissière ? Le courtier considère que cette évolution favorable tient au fait que la Banque Centrale Européenne (BCE), en ayant alimenté les banques de 1 000 milliards d'euros, leur a donné les moyens de prêter à nouveau. Selon lui, l'accord intervenu sur la dette grecque a rassuré les marchés, et de ce fait, la pression sur les taux se relâche. « Le problème de la dette grecque étant résolu pour le moment, les craintes qui pesaient sur l'ensemble des pays de la zone euro, notamment la France, s'estompent et permettent à l'indice de confiance de se redresser, ce qui conduit à un desserrement des taux de refinancement et donc à une amélioration des conditions d'emprunt immobilier » analyse le courtier en crédits.

Dans « un climat plus serein », les analystes de Cafpi estiment que les banques devraient donc pouvoir faire des efforts dans les semaines à venir, d'autant que le marché immobilier reprend toujours de la vigueur au printemps. « Certes, tout n'est pas réglé », explique Philippe Taboret, son Directeur Général Adjoint. « Il y a moins de biens à la vente, la production de logements neufs est en forte baisse et la conjoncture demeure délicate. Il n'empêche que la baisse des taux devrait soutenir la production en resolvabilisant une partie des acquéreurs ».

 

les articles les plus lus

1. Le métrage loi Carrez pas étendu aux maisons individuelles
2. Immobilier neuf : comment le Duflot devient le Pinel
3. Rénovation énergétique : l’obligation de travaux toujours envisagée
4. Vers un abandon de la loi Alur ?
5. Immobilier : en attendant Valls…
6. Plus-values immobilières : taxation adoucie pour les terrains

Réseaux Sociaux