Immobilier : les Français ne savent pas si c’est le « bon moment »

Partagez

immobilier, prix, achat, sondage

Selon une enquête menée pour le site Avendrealouer.fr, plus de quatre français sur dix ne savent pas si c'est le moment d'acheter un bien immobilier. 33% pensent que ce n'est pas le cas tandis qu'un sondé sur quatre pense le contraire.

 

Est-ce le bon moment d'acheter ? Visiblement, les Français sont partagés au moment de répondre à cette question : selon un sondage Opinionway mené pour le site Avendrealouer.fr, plus de quatre français sur dix (43%) ne donnent pas de réponse à cette interrogation. Cette incertitude sur la tournure du marché immobilier est également révélée par les sondés qui ont répondu. Si un sur trois (33%) estime que le moment n'est pas propice pour acheter un bien, près d'un sur quatre (24%) pense qu'au contraire c'est maintenant qu'il faut agir.

16% des sondés se disent intentionnistes à l'achat, principalement en raison des taux de crédit immobilier particulièrement attractifs en ce début d'année 2013. Mais la vraie pomme de discorde reste les prix, cités à la fois par les optimistes et les pessimistes comme explication de leur sentiment. Comme si les prix étaient en même temps trop élevés et abordables. Pour plus d'un sondé sur deux (53%), une baisse des prix suffisamment significative, leur permettant d'acheter moins cher ou plus grand, constitue « le facteur majeur pour concrétiser un projet immobilier », signe que la demande est toujours présente malgré l'atonie du marché immobilier. 33% des sondés parient sur une stagnation des prix, dans le neuf comme l'ancien, en 2013.

 

A lire également sur le sujet :

Les prix des ventes entre particuliers orientés à la baisse

Les agents immobiliers anticipent une légère baisse des prix en 2013

 

les articles les plus lus

1. Plus-values immobilières : taxation adoucie pour les terrains
2. Immobilier : les acheteurs étrangers se font plus discrets
3. Immobilier : les loyers suivent l’inflation en 2014
4. Immobilier : pas de déclic sur le marché parisien
5. Immobilier : la rentabilité croissante avec la surface
6. Logement : l’Etat garant des étudiants avec la caution CLé

Réseaux Sociaux