Immobilier : « C’est le moment d’acheter » selon Credixia

Partagez

immobilier, immeuble, acheter

Le courtier en ligne Credixia estime le moment opportun pour « acheter » un bien immobilier et même « négocier » à la baisse le prix de ce logement. Pourquoi le bon timing ? Le spécialiste des emprunts immobiliers considère que la baisse des taux d'intérêt pourrait ne pas se poursuivre.

Credixia constate une baisse continue des taux des crédits immobiliers depuis janvier, ce qui l'incite à recommander l'achat d'un bien immobilier. « L'OAT (obligation assimilable du Trésor et base pour fixer le taux des crédits immobiliers) se maintient à un niveau très bas et, les banques se repositionnent sur le marché du crédit pour conquérir de nouveaux clients », explique le courtier, estimant que les acquéreurs potentiels qui ont un apport et une situation stable peuvent obtenir un prêt autour de 3,65% sur 20 ans.

Baisse des taux d'intérêt

Par ailleurs, le courtier n'envisage pas de hausse des taux d'intérêt dans les semaines à venir si l'OAT reste stable. « Certains acheteurs sont tentés d'attendre une baisse des taux plus conséquente sur les crédits immobiliers avant de se décider pour réaliser leur achat. C'est un pari osé, car comme chacun le sait, les bonnes affaires n'attendent pas ! Une baisse du prix de l'ordre de 10% sur un bien immobilier d'une valeur de 150.000 euros, représente une économie de 15.000 euros, ce qui correspond à une baisse de taux de 0,80% sur une durée de 20 ans », affirme le courtier en ligne.

Négociation

Credixia préconise également aux futurs acquéreurs de négocier. « Si les plus fortes négociations se font surtout dans l'immobilier ancien, il est également possible de négocier dans l'immobilier neuf. En effet, les promoteurs font de nombreuses offres pour diminuer leur stock et l'acheteur est en position de force pour négocier de remises importantes ou des éléments supplémentaires », estime le courtier. Quel rabais peut espérer obtenir l'acheteur ? Pour Credixia, citant les estimations des grands réseaux immobiliers, de nombreuses transactions s'obtienne aujourd'hui avec des négociations supérieures à 10%. Suffisant pour inciter à l'achat ?

 

Réseaux Sociaux